google-site-verification: google30ab81e7d9d057c6.html

09 septembre 2016

PONCTION DE 30 MILLIONS D’EUROS DANS LES CAISSES DU FIPHFP : L’APF dénonce une nouvelle main basse du gouvernement sur l’emploi public des personnes handicapées !

Pour la 3e année consécutive, le gouvernement a autorisé les universités à ne pas verser l’intégralité de leur contribution au Fonds d’Insertion pour l’emploi des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP), à hauteur de 30 millions d’euros ! L’Association des paralysés de France (APF) dénonce ce nouveau coup porté à l’emploi des personnes en situation de handicap par le gouvernement, alors que plus de 500.000 personnes en situation de handicap sont en recherche d’emploi ! Et ce alors que les universités, qui emploient seulement 1,6% de travailleurs en situation de handicap – au lieu des 6% légalement requis – sont loin d’être exemplaires.

Si une meilleure sécurisation des campus universitaires est indispensable celle-ci ne doit pas être réalisée aux dépens des droits des personnes en situation de handicap.

Le handicap doit cesser d’être la variable d’ajustement systématique et opportuniste des politiques publiques !

 

Trop c’est trop ! L’APF dénonce cette nouvelle ponction de 30 millions d’euros du budget du FIPHFP, pour la 3e année consécutive, soit des dizaines de millions d’euros manquants dans les caisses de ce fonds destiné à permettre l’emploi des personnes handicapées dans la Fonction publique.

En raison de ces exonérations, les recettes de la collecte du FIPHFP sont inférieures à ses dépenses depuis plusieurs années ! Sans compter que le FIPHFP est également ponctionné pour des frais relatifs à la mise en accessibilité, ce qui ne fait pas parti de ses missions.

Ces 30 millions sont un manque à gagner pour le FIPHFP, auquel il faut ajouter les 29 millions d’euros qui sont ponctionnés, chaque année, auprès du FIPHFP et de l’Agefiph pour financer des emplois aidés pour tous, et non pas des aides spécifiques pour les personnes en situation de handicap.

 

Le Fonds fait ainsi face à un effet ciseaux croissant et n’a, aujourd’hui, plus les moyens d’assurer ses missions et actions d’origine !

 

L’APF rappelle que les universités, et l’Education nationale, tentent par tous les moyens, depuis plusieurs années, de se défausser de leurs obligations d’emploi de personnes en situation de handicap. Ils ont trouvé dans les propos de Mme la Ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, une réponse à leurs requêtes ; cette dernière s’étant félicitée auprès des universités d’avoir « demandé et obtenu la prolongation en 2016 d’une mesure technique, celle du taux dérogatoire pratiqué en 2015 pour le FIPHFP. » afin de consacrer ces 30 millions à la sécurisation des établissements universitaires.

Sans compter que les établissements scolaires bénéficient déjà d’avantages leur permettant de déduire les salaires des accompagnants à l’accueil des enfants en situation de handicap dans les écoles, de leur contribution au FIPHFP.

 

Pour l’APF, il est inadmissible de sacrifier l’emploi des personnes en situation de handicap dans la fonction publique pour des raisons de sécurisation. La sécurité de tous, qui est primordiale, ne doit pas se faire au détriment des droits des personnes en situation de handicap et en particulier de leur droit au travail.

 

Ce gouvernement ne cesse de remettre en cause les moyens alloués à l’emploi des personnes en situation de handicap, alors qu’en parallèle leur taux de chômage a augmenté de 130% en 7 ans, atteignant près de 500.000 chômeurs actuellement !

 

L’APF déplore ce nouveau coup porté à l’emploi des personnes en situation de handicap, elle demande au gouvernement de se saisir enfin de cette question prioritaire et d’apporter des réponses concrètes, en urgence, aux personnes en situation de handicap.

01 septembre 2016

HANDIDON c'est parti!

image.jpgTout en ayant la possibilité de gagner de magnifiques lots ( une Peugeot 108, un voyage à New York par exemple, une semaine en location au bord de la mer, un smartphone,...), vous avez la possibilité de soutenir nos actions de proximité dans votre département.

Vous pouvez vendre ces tickets-jeu dans votre entourage, sur votre lieu de travail, chez vos commerçants...

Plus nous serons nombreux à nous mobiliser, plus la collecte sera à la hauteur des besoins de notre délégation!

Merci de relayer l'information auprès de tous vos contacts! 


Merci à tous pour votre fidèle soutien

 

28 juin 2016

Le Noyé Du Lavabo

Venez nombreux assister au spectacle de la troupe "Les Piomères"  (+ d'infos : http://lespiomeres.free.fr/) qui reversera les bénéfices de leur spectacle du 9 juillet prochain à notre Délégation Départementale

20160627_recto.png20160627_verso.png

20 juin 2016

Tirage des Tickets du Sourire

Image.png

Le mardi 14 juin dernier a eu lieu le tirage des Tickets du Sourire.

De très nombreux lots, offerts par nos commerces partenaires, ont récompensés la générosité du grand public. Un grand merci à tous les acteurs de cette opération!

Voici les résultats dans le fichier suivant : 20160614_resultatstirage.pdf

 

 

Résultats.jpg

14 juin 2016

Nous Aussi ! Nous voulons partir entre potes ! Faire du sport nautique !

« Qui n'a jamais rêvé de partir au bout du monde où bien visiter les belles régions de France pour se ressourcer et oublier son quotidien ? » Je crois qu'on l'a déjà tous fait. Aujourd'hui c'est notre cas. Mais rêver ne nous suffit plus. Nous voulons faire de notre projet une réalité. Notre projet est simple :


Un Objectif : récolter 300 €
Un but : Partir à Hyères
Une solution : Vous


Qui sommes-nous ?


Nous sommes 12 jeunes entre 13 et 17 ans atteints de différents handicaps. Nous sommes accompagnés par un Services d'Education Spécialisé et de Soins et de Soins à Domicile Vosges de l’Association des Paralysés de France (SESSAD APF Vosges). Pour promouvoir ce projet et les projets futurs, on l'espère, nous avons créé l'association "Nous aussi !" regroupant tous les jeunes, les adolescents et futurs adultes accompagnés par le service souhaitant voyager avec nous. Comme on le dit souvent plus on est de fous plus on rit.

 

Plus d'informations sur le sujet et aider au financement : http://fr.ulule.com/sessad-apf/